Comment expliquer le retour en grâce de Dominique Strauss-Kahn ? – Philippe Moreau Chevrolet pour RTL 2

  • Rédigé par Vincent Parizot, Christelle Rebière
  • le 02/07/2015
  • dans RTL

« REPLAY- Pascal Perrineau, politologue et professeur à Sciences-Po et Philippe Moreau Chevrolet, communiquant et président de MCBG Conseil ont commenté le retour de Dominique Strauss-Kahn dans le coeur des Français, qui le place deuxième meilleur candidat de la gauche pour 2017, derrière Manuel Valls et loin devant François Hollande.

À peine sorti de ses ennuis judiciaires voilà que Dominique Strauss-Kahn fait de nouveau la Une de l’actualité. Selon un sondage Viavoice pour Libération paru ce jeudi 2 juillet, l’ancien directeur du FMI est considéré par 37% des personnes interrogés comme étant un « bon candidat pour la gauche lors de la présidentielle de 2017 ». Il arrive deuxième derrière le Premier ministre, avec 47% des voix, et devant les ténors du PS que sont Ségolène Royal (32%), Martine Aubry (28%), Arnaud Montebourg (24%) et le président François Hollande qui n’obtient que 23% des voix.

Un sondage étonnant, mais qui nous en apprend plus sur « l’état de la gauche et le déficit de leadership fantastique qui existe à gauche » que sur DSK souligne le politologue et professeur à Sciences-Po Pascal Perrineau. Pour ce dernier il s’agit donc plus pointer la faiblesse du Parti socialiste, mais également la recherche en France d’u homme nouveau pour éviter en 2017 un nouveau duel Hollande-Sarkozy.

Un point de vue que partage le communiquant et président de MCBG Conseil Philippe Moreau Chevrolet, pour qui le vrai perdant de ce sondage est François Hollande. Il rappelle par ailleurs que les Français pardonnent beaucoup à leurs hommes politiques, comparant ce retour en grâce de Dominique Strauss-Kahn, dont les images de lui menottés à New York en 2011 avait fait le tour du monde, à celui de Jacques Chirac, très populaire malgré toutes ses affaires. »

Pour écouter le podcast : cliquez ici


Copyright 2018 - MCBG Conseil