Congés d’été des ministres : « La transparence gagne aussi les vacances » – Philippe Moreau Chevrolet pour Le Parisien

  • Rédigé par Bertrand Guay
  • le 13/07/2017
  • dans Le Parisien

Edouard Philippe a donné des consignes claires aux membres du gouvernement.

Les règles sont fixées. Edouard Philippe a délivré les consignes que ses ministres devront suivre pendant leurs vacances. Sans surprise, les membres du gouvernement devront partir «ni trop loin, ni trop longtemps», tout en restant «toujours joignables», comme l’écrit Paris Match.

Pour Philippe Moreau Chevrolet, spécialiste de la communication politique et président de MCBG Conseil, ce sont des consignes «très classiques.» «Les vacances des ministres sont un enjeu énorme pour un gouvernement, explique-t-il au Parisien. Plus le temps passe, plus elles deviennent un outil de communication.»

Les dates sont fixées : ce sera du 10 au 24 août. Et interdiction pour les ministres de quitter la métropole. Les dérogations sont possibles comme pour la ministre de l’Outre-mer, Annick Girardin, qui aura le droit d’aller passer ses vacances à Saint-Pierre-et-Miquelon. Pour les autres, il faudra pouvoir être à Paris dans la journée. «On se souvient de Jean-François Mattei, ministre de la santé, relève Philippe Moreau Chevrolet. Pendant la canicule de 2003, il gérait l’affaire en chemise à manches courtes depuis son lieu de vacances. Le ministre, quand il se passe quelque chose, il est sur place et il est en costume.»

Le spécialiste en communication politique n’hésite pas à parler de «moralisation des vacances des politiques». «La période où Jacques Chirac pouvait se permettre de partir dans un palace à l’île Maurice aux frais du palace ou aux frais du contribuable est révolue. La transparence gagne aussi les vacances.»

Pour lire la suite, cliquez-ici

 

Philippe Moreau Chevrolet, Président de MCBG Conseil


Copyright 2014 - MCBG Conseil