La démission du général de Villiers, un test pour l’autorité de Macron – Philippe Moreau Chevrolet pour La Voix du Nord

  • Rédigé par Laurence Benhamou Et Sabine Wibaux
  • le 19/07/2017
  • dans La Voix du Nord

La démission fracassante du chef d’état-major des armées, sur fond de coupes budgétaires abruptes et de réformes au pas de charge, constitue un premier test majeur pour Emmanuel Macron et sa gouvernance fondée sur l’autorité.

En démissionnant mercredi, Pierre de Villiers, aussitôt remplacé par François Lecointre, a mis en évidence la contradiction entre un chef de l’État qui, depuis son investiture, vante l’importance qu’il accorde à l’armée et une réduction budgétaire où celle-ci est la plus grande perdante.

De quoi alimenter le soupçon d’un président qui ne tient pas ses promesses, cette accusation de « hollandisme » qu’Emmanuel Macron veut avant tout éviter, a confié un de ses proches à l’AFP.

C’est aussi un test direct pour son autorité et sa manière de gérer la contestation.

Le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner a ainsi réaffirmé mercredi son rôle de « chef », et averti que tout désaccord impliquerait un départ, ministres compris.

« Quand il y a un désaccord, l’un s’en va et est remplacé. C’est la même chose avec un directeur d’administration centrale, un directeur de services pour un maire ou un ministre avec lequel le Premier ministre aurait un désaccord », a insisté Christophe Castaner, rappelant que 180 directeurs d’admnistration centrale sont eux aussi sur la sellette.

– ‘Faire passer la pilule’ –

« Emmanuel Macron a décidé de passer en force auprès de l’armée qu’il a utilisée à fond pour sa communication: cela ne pouvait pas marcher », commente l’expert en communication politique Philippe Moreau-Chevrolet. « Pendant sa campagne il a fait des promesses généreuses mais met en place une politique d’austérité. Ce qui se passe avec l’armée préfigure ce qui risque de se passer dans d’autres secteurs », ajoute-t-il. « Savoir comment on fait passer la pilule est un défi pour tous les présidents. »

Pour lire la suite, cliquez-ici

 

Philippe Moreau Chevrolet, Président de MCBG Conseil


Copyright 2014 - MCBG Conseil