Yes they can

La primaire, leçons d’un séisme politique

  • Rédigé par Philippe Moreau Chevrolet
  • le 23/10/2011
  • dans YES THEY CAN

« La gauche est belle ce soir ». C’est le SMS d’un ami – reçu sur mon Iphone – alors que je me trouvais dans la salle de presse du siège du PS, le 16 octobre 2011. Le soir du second tour de la primaire socialiste. Sur le perron Hollande, Aubry, Royal, Montebourg, Valls… Les adversaires de la veille se retrouvent pour une photo de famille. Ils ont désormais un leader, François Hollande. Nous sommes sept mois avant le premier tour de la présidentielle. Et on dirait un gouvernement avant l’heure. On jauge les regards. Hollande, « conquérant », comme le titrera un magazine quelques jours plus tard. Aubry, sombre mais aussi « soulagée » aux dires de ses proches, qui commentent en coulisses devant les journalistes. Arnaud Montebourg, sur un nuage depuis ses 17% qui l’ont placé en position d’arbitre. Royal, la plus meurtrie sans doute, mais qui fait bonne figure. Valls, le bon soldat, présent avec toute son équipe.

Pour lire la suite, cliquez-ici

 

Philippe Moreau Chevrolet, Président de MCBG Conseil


Copyright 2018 - MCBG Conseil