Pourquoi Laurent Wauquiez reprend-t-il l’expression « rendre l’argent » ? 3

  • Rédigé par Marie-Pierre Haddad
  • le 28/08/2018
  • dans RTL

INTERVIEW – Cette phrase fait référence à un épisode douloureux pour Les Républicains : l’affaire François Fillon et à l’emploi présumé fictif de son épouse Penelope.

C’est le nouvel axe pour contrer Emmanuel Macron. Laurent Wauquiez a demandé, à plusieurs reprises, au président de la République de « rendre l’argent » aux Français. Le président des Républicains a notamment lancé cette injonction lors de son discours de rentrée, dimanche 26 août, en Haute-Loire.

L’expression de « rendre l’argent » n’a rien d’anodin. En effet, lors de la campagne présidentielle de 2017, François Fillon fait face aux révélations du Canard Enchaîné, concernant l’emploi présumé fictif de son épouse Penelope Fillon. C’est alors que va émerger sur les réseaux sociaux, la volonté de certains internautes de voir le candidat de la droite « rendre l’argent » perçu.

Le phénomène va prendre de l’ampleur et deviendra une phrase faisant référence à cette affaire. Mais alors pourquoi Laurent Wauquiez la reprend-t-elle dans ses discours ?

Un « nouveau personnage populiste »

Selon le spécialiste en communication politique Philippe Moreau-Chevrolet, cette phrase est indiscutablement associée à l’affaire Fillon dans l’esprit des Français : « Lors de la présidentielle, ils ne comprenaient pas comment le candidat n’avait pas proposé de rembourser l’argent perçu par son épouse. C’est là que cette phrase est apparue ».

C’est donc en toute connaissance de cause que Laurent Wauquiez « se crée un nouveau personnage, populiste, qui emploie des expressions de plus en plus proches de celles du Rassemblement national. Il a fait une rentrée basée sur le populisme ». Joint par RTL.fr, il estime que si le président des Républicains reprend à son compte la phrase « rends l’argent » pour « liquider l’héritage de la droite. Il fait délibérément le ménage pour se distinguer de François Fillon. Il montre ainsi qu’il n’a peur de rien, il fait de la provocation il crève l’abcès et cette attitude peut bénéficier à la droite ».

Laurent Wauquiez applique donc une « logique bulldozer », selon le spécialiste de la communication politique qui ajoute qu’il pratique un « populisme délibéré et assumé ». En effet, lors de sa rentrée politique, le président des Républicains est entrée de plein fouet dans la bataille pour les élections européennes en s’exprimant sur le thème de l’immigration. « Comment ne pas comprendre que cette immigration de masse est aujourd’hui une menace culturelle pour la civilisation européenne ? Les Français refusent de devenir étrangers dans leur propre pays », déclarait-t-il.


Copyright 2018 - MCBG Conseil