Régionales 2015 : l’analyse de Philippe Moreau-Chevrolet pour Direct Matin

  • Rédigé par Philippe Moreau Chevrolet
  • le 07/12/2015
  • dans Direct Matin

Après les très bons scores du Front National à l’issue du premier tour des élections régionales, la France va maintenant connaître une nouvelle ère politique, d’après Philippe Moreau-Chevrolet, spécialiste en communication politique.

Comment expliquer le score historique du Front national ?

Il y a une dynamique électorale qui monte depuis plusieurs années et se cristallise aujourd’hui. Elle n’est pas venue qu’à cause des attentats, même si le climat d’insécurité a dû peser. Le FN confirme son ancrage local, dans ses bastions du Nord et de la Paca. Mais on voit aussi que des figures moins connues, comme Louis Alliot en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, sont capables de faire des scores extrêmement importants. C’est une surprise.

Pensez-vous qu’un front républicain puisse s’organiser ?

Nicolas Sarkozy, à droite, a refusé. C’est donc le PS, souvent troisième, qui peut se désister. Mais il n’est pas garanti que les reports de voix se fassent. Il est à peu près certain aujourd’hui que Marine Le Pen et Marion Maréchal-Le Pen seront élues. On entre dans une nouvelle ère politique, avec des élus du FN qui vont pouvoir diriger des exécutifs locaux et contrôler des budgets de plusieurs milliards d’euros. La France va changer de situation politique, comme jamais depuis la Libération.
Que retenir de la mobilisation des Français dans les urnes ?

Aujourd’hui, les électeurs du Front national se mobilisent pour aller voter, tout autant que les soutiens des autres partis politiques. On constate par conséquent que l’équation selon laquelle «Allez voter parce que l’abstention favorise le FN» n’est plus vraie. La hausse de la participation ne fait pas ralentir le Front national.

Lien original de l’article : ici


Copyright 2018 - MCBG Conseil