Et si François Hollande « habituait les Français » à Julie Gayet? – Philippe Moreau Chevrolet sur BFM TV BFM TV

  • Rédigé par S.A
  • le 19/06/2015
  • dans BFM TV

En panne de popularité, le chef de l’Etat n’a aucun intérêt, à deux ans de la présidentielle, à voir sa stature présidentielle affectée par des affaires privées. Pour autant, Julie Gayet apparaît de plus en plus. Comme pour imprimer dans la tête des Français sa présence aux côtés du chef de l’Etat.

François Hollande fait entrer par petites touches dans le paysage présidentiel sa compagne Julie Gayet, présente jeudi pour la première fois à une cérémonie officielle, à l’occasion de l’anniversaire de l’Appel du 18 juin au Mont-Valérien. Et si l’actrice est restée très en retrait, est-ce une façon de préparer l’opinion avant la campagne présidentielle de 2017? « Cette sortie n’est évidemment pas un hasard », même si Julie Gayet accompagnait son grand-père, Compagnon de la Libération, car « ça fait un moment que l’Elysée réfléchit à la faire entrer dans la photo », explique le journaliste politique Marcelo Weisfred. En clair, il fait désormais habituer les Français a une évidence: le président de la République a une compagne ».

Jeudi déjà, Paris-Match publiait en Une « Julie Gayet dans la lumière » expliquant comment « elle entre peu à peu dans son nouveau rôle » mais sans aucune photo la montrant avec le président de la République. Simple coïncidence, affirme toutefois l’Elysée. « Il n’y a aucune stratégie de notre part », assure un conseiller du président. Il n’en reste pas moins que, depuis plusieurs mois, la présence de Julie Gayet dans la sphère présidentielle se fait de plus en plus sentir, sans être jamais ni démentie ni confirmée. Interrogé à plusieurs reprises sur cette liaison supposée, François Hollande se contente de rappeler « le droit au respect de la vie privée ».

« Une situation dure à vivre » pour les Français

Pourtant, « jamais un président de la République sous la Ve République n’a fait campagne comme célibataire, pointe le spécialiste de communication politique Philippe Moreau-Chevrolet. C’est une situation qui peu être dure à vivre pour une partie de l’opinion. Et ça, l’Elysée en a conscience ».

En panne de popularité, le chef de l’Etat n’a aucun intérêt, à deux ans de la présidentielle, à voir sa stature présidentielle affectée par des affaires privées. Jamais marié, y compris avec Ségolène Royal, la mère de ses quatre enfants, il ne semble pas compter sur un voyage de noces pour convoler à nouveau avec les Français en 2017.

« Maintenant à ton tour! », lui a lancé le week-end dernier l’ex-ministre de l’Economie Pierre Moscovici qui venait de se faire passer la bague au doigt. Réponse présidentielle: « Non, j’ai passé l’âge et puis un mariage ça coûte cher ».

Lien original de l’article : ici


Copyright 2018 - MCBG Conseil