Une gauche mobilisée derrière François Hollande – Philippe Moreau Chevrolet pour Direct Matin

  • Rédigé par Philippe Moreau Chevrolet
  • le 25/04/2016
  • dans Direct Matin

Un an avant la présidentielle, de nombreux ministres veulent afficher leur soutien au chef de l’Etat, afin de convaincre l’électorat.

Un an pour reconquérir les Français. Pour redorer l’image de leur leader, qui n’annoncera sa possible candidature qu’à la fin de l’année, plusieurs ministres organisent lundi soir un meeting baptisé «Hé oh la gauche».

L’objectif : préparer le terrain s’il se lance dans la course à un second mandat. Car avec 14 % de d’opinions positives, François Hollande est le chef de l’Etat le plus impopulaire de la Vème République, et ce à douze mois de la présidentielle.

Un bilan à défendre

La réunion rassemblera les «hollandais» historiques, Stéphane Le Foll, Jean-Yves Le Drian et Michel Sapin. Mais les plus jeunes, tels que Myriam El Khomri et Najat Vallaud-Belkacem, afficheront également leur soutien. En tout, vingt ministres et secrétaires d’Etat vont se succéder au micro pour «lancer la contre-offensive» face au «Hollande bashing», a annoncé le numéro un du PS, Jean-Christophe Cambadélis.

Première étape de cette reconquête : défendre le bilan du quinquennat. Une opération de communication qu’avait déjà entamé François Hollande lui-même, la semaine dernière sur France 2, en affirmant que la situation du pays allait «mieux». Alors que la gauche de la gauche dénonce des promesses de campagne non tenues, tout l’enjeu sera donc, pour les fidèles du président, de mettre l’accent sur des mesures sociétales emblématiques, comme l’instauration du mariage pour tous ou l’augmentation du RSA.

L’objectif, finalement : placer François Hollande comme le représentant naturel de la gauche. Par cette action, ses soutiens espèrent couper «l’herbe sous le pied d’autres candidats», estime le consultant politique Philippe Moreau-Chevrolet. Et, en balisant le terrain ainsi, «tout sera donc prêt pour démarrer» une possible campagne dans un timing très serré, juge le spécialiste.

Pour lire la suite, cliquez-ici


Copyright 2014 - MCBG Conseil